Quelles transactions immobilières effectuer en 2012?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Consécutivement au mouvement dans lequel se réalisaient les transactions immobilières à l’issue de 2011 et à cause de la dernière modification du code des taxes sur la plus-value de biens fonciers, des tabellions français avaient prédit une chute considérable au plan prix et une hausse en matière de volume des échanges finalisés sur le domaine immobilier. Il s’avère que ces tabellions ont vu juste, du moins pour ce qui concerne les opérations immobilières du début d’année. Vous avez la possibilité de faire une importante plus value sur la vente maison ou la vente appartement sur le marché de la pierre.

Donc, pour prévenir le poids qu’aurait évidemment eu la dernière législation sur les opérations immobilières, certains détenteurs ont suivi les prédictions en cédant leurs biens avant l’application de la dernière réforme pour profiter de la taxation du précédent code, qui se trouve être légèrement plus souple. Effectivement, cette loi des plus-values précise que les taux d’abattement varient de 0 à 92% suivant le temps de possession d’un bien par le propriétaire et pour profiter d’un abattement complet, il faut posséder la propriété mise en vente durant un minimum de 30 années. En d’autres termes, si vous prévoyez de vendre une maison, dont la durée de détention ne ferait pas plus de 5 ans, vous ne serez exempté qu’à hauteur de -2% de la plus-value, qui constitue la différence entre la valeur vénale et le prix demandé définitif de la maison.

En résumé, nous pouvons dire que le marché de l’immo a vécu une considérable hausse en terme de volume durant le 1er mois en 2012. Les évaluations courantes montrent cependant que la tendance est en baisse pour ce qui est du taux de ventes réalisées ces derniers temps, tendance que l’on peut considérer comme la cause spontanée de la montée des prix remarquée. Ceci dit, le district parisien demeure une exception et garde un pourcentage assez équilibré, peut-être parce que les acquéreurs de cette contrée restent beaucoup moins soumis à la conjoncture du moment et qu’ils achèteront quelque puisse être le coût.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »